Ambiances Culinaires

mes ambiances culinaires, mes aventures et mes découvertes culinaires

02 octobre 2009

Le Nid à Beco

Je ne vais pas vous parler de recette mais je vais vous présenter un lieu et surtout des personnes qui méritent la rencontre.
Dernièrement nous avons reçu un coffret Smartbox "Chambres et Tables d'hôtes", qui nous donne la possibilité de passer une nuit en chambre d'hôte et de partager le repas de nos hôtes. Nous avons rapidement porté notre choix sur une destination proche du Gers, qui nous permettait le dépaysement et je vous dirai aussi que le nom n'a pas été étranger à notre choix.

Nous avons pris la route pour le nord du Lot et Garonne, à la limite de la Dordogne et du Lot, aux portes du Périgord et du Quercy, à quelques kilomètres du château de Bonaguil, un pays où la terre est ocre tout comme les pierres, un lieu dit en pleine nature, dans une nature très belle en cette saison d'automne sur la commune de Saint Front sur Lémance.

Quand nous sommes arrivé, avec l'aide de Monsieur TOMTOM, nos hôtes nous ont accueilli avec un très grand professionnalisme et surtout une très grande chaleur. Nous avons découvert Corinne, Beat et "le Nid à Beco", leur nid qu'ils partagent avec leurs visiteurs.
Imaginez, après un petit chemin vous arrivez au sein d'un petit hameau, vous garez votre véhicule et Carou vient vous accueillir suivi de Beat, son maitre, vous vous trouvez devant une très belle demeure toute en pierre ocre de la région.

c_donnet_nid_a_beco

On découvrira à l'intérieur les photos de l'énorme chantier qu'a été la restauration de cette ferme et surtout que ce travail a été réalisé par Beat, sa femme Corinne et un ami qui leur a donné les bases de la maçonnerie pour mener à bien leur projet.
Le Nid à Beco c'est 4 chambres d'hôte mais c'est aussi 3 gîtes, un cadre très agréable avec une piscine et de la nature, des bois et des prés.

A coté de la maison principale, une cuisine d'été avec un four à bois restauré nous attends pour commencer les festivités, c'est à dire prendre l'apéritif avec les 3 autres couples qui ce soir là on partagé avec nous cet agréable moment.
N'oublions pas que nous sommes sur un blog culinaire, donc je vais vous parler de l'apéritif et du repas qui a suivi.
Corinne et Beat nous ont proposé de déguster un vin doux 100% sauvignon produit près de chez eux, au Château des Ardailloux, la cuvée Opale, une cuvée d'exception, accompagné de grattons de canard gouteux et surtout pas trop gras.
Après ce début de festivités, nous avons pris le chemin de la grande table d'hôte où nous attendait un repas préparé par Corinne, malgré une piqure de guêpe qui l'avait obligé, l'après midi, à ce rendre en urgence chez le médecin.
L'entrée fut servie, une salade du jardin, magret séché maison et fromage de chêvre chaud sur un crouton de pain, arrosé d'un vin rouge, toujours du Château des Ardailloux, un Merlot cuvée Prestige. Beaucoup de fraîcheur sur cette entrée et quel délice ce magret séché mais pas sec.

Ce très bon vin nous a accompagné sur le plat principal un magret avec une sauce aux noix délicieuse et un timbale de brocolis. J'ai découvert une sauce très gouteuse et qui s'associait parfaitement avec le magret cuit au barbecue par Beat. Je vais vous avouez que j'ai eu la chance d'être resservi.

Le plateau de fromage nous a fait découvrir une partie des productions de la Fromagerie de la Lémance et a permis à Beat de nous présenter les soirées raclette qu'ils organisent avec du vrai fromage à raclette suisse fabriqué dans le Lot et Garonne par un producteur, suisse, qui est venu dans ce département avec ses vaches.
C'est une glace avec des pruneaux à l'armagnac qui terminera notre repas.
Corinne nous a tous régalé bien que n'étant pas en possession de tout ces moyens à cause de cette vilaine guêpe. Je n'imagine pas le festin qu'elle aurait pu nous préparer.

Après le repas nous avons partager un autre moment très sympathique en compagnie d'un autre couple et de Beat et nous avons pu parler un peu plus de cet agréable lieu "Le Nid à Beco" et de son histoire.

Après une bonne nuit de sommeil, c'est avec la bonne odeur du café, des croissants, de la confiture maison que nous avons pris le petit déjeuner.
Déjà le séjour s'achevait et il fallait penser reprendre la route en espérant que peut être on viendra revoir ce couple sympathique pour une soirée raclette.

J'aimerai que vous ne reteniez qu'une chose de ce récit c'est que cette chambre d'hôtes est tenu par des personnes que l'on doit connaitre, alors si vous voulez passer un très bon moment aussi bien cet automne que cet hiver ou alors ce  printemps ou bien cet été, n'hésitez pas allez sur "Le Nid à Beco", contacter Corinne ou Beat et rendez leur visite.

Je tiens aussi à préciser que ce n'est pas un billet sponsorisé mais que c'est la transcription d'une agréable découverte.

Posté par christian_d32 à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Le Nid à Beco

  • Merci pour cette jolie ballade dans une région chère à mon coeur!

    Posté par Flo Bretzel, 02 octobre 2009 à 11:37 | | Répondre
  • j'ai également ce genre de cadeau et nous allons partir en bretagne...à suivre !

    Posté par mamie caillou, 02 octobre 2009 à 12:55 | | Répondre
  • C'est sympa aussi de temps en temps de partager de bonnes adresses !
    Quand on a aimé, il faut partager !
    Merci !

    Posté par Karinette, 02 octobre 2009 à 16:13 | | Répondre
  • je viens de lire votre commentaire et c'est non sans émotion que j'y réponds volontier. comme vous nous avons posé nos valises un été il y à 5 ans au Nid, et depuis nous ne nous sommes plus quittés puisque nous sommes devenus amis.
    nos enfants grandissent avec les appels de Béat & corinne, à défaut de pouvoir nous y rendre aussi svt que nous le souhaitertions, nous habitons le Pas de calais, et l'amitié que nous nous portons dépassent les kilomètres. le "nid à beco" est une véritable découverte de gens "vrais" pour des gens amoureux des bonne schoises et d'amitié.
    en toute amitié
    VP

    Posté par valerie, 18 octobre 2009 à 20:48 | | Répondre
Nouveau commentaire