Ambiances Culinaires

mes ambiances culinaires, mes aventures et mes découvertes culinaires

14 décembre 2015

Rungis : L’Art vous attend : l’art de la Viande, l’art des Produits Tripiers, l’art de la Volaille et du Gibier

Rungis, tout le monde connais rungis mais peu on une la chance de visiter le premier marché de produit frais au monde.

Avant de vous parler de la visite quelques chiffres :

  • 234 hectares
  • 1 200 opérateurs
  • près de 8 milliards de chiffre d'affaire
  • 12 000 emplois permanents
  • 25 000 acheteurs
  • 2.4 millions de tonnes de produits alimentaires transitent par le marché

Rungis est découpé en secteurs d'activités, 5 plus précisemment mais nous n'en avons vu que 3, la marée, les fruits et légumes et les produits carnés. C'est ce dernier secteur qui a organisé cette visite à l'occasion du lancement de " L’Art vous attend : l’art de la Viande, l’art des Produits Tripiers, l’art de la Volaille et du Gibier". Les trois syndicats les plus influents de cette filière on créé cet évènement pour permettre à tous les professionnels Artisans Bouchers, Charcutiers, Tripiers, Volaillers et de la restauration d'amorcer, dans les meilleures conditions, les fêtes de fin d'année.

Rungis c'est une ville dans la ville avec ses propres règles.

Notre visite commence de fort bonne heure car le marché vit en permanence, le premier pavillon qui ouvre c'est celui de la marée à 2 h du matin puis les autres pavillons prenent le relais.

Mais dans l'enceinte du marché il n'y a pas que de pavillons ou des entreprises de négociants il y a aussi plusieurs restaurants qui fonctionnent 24 h sur 24 h pour certains. C'est quand même surprenant de prendre à 4 h 30 au restaurant La Marée des huitres et du pouilly fumée alors qu'à coté de nous des personnes prennent des st jacques à la brasserie et que d'autres sont en train de déguster des poissons au restaurant.

Le pavillon de la marée, lieu magique pour les amateurs de produits de la mer, était à la fin de sa journée et les box des vendeurs étaient pour certains presque vide. Mais nous avons quand même pu voir de très belles St Jacques, des espadons, du saumon sauvage et un thon de 12 kg parmis l'ensemble des colis.

Rungis 2015-1Rungis 2015- pavillon de la marée 3

Rungis 2015- pavillon marée 4

Rungis 2015- espadon

 Rungis 2015- thon

Rungis 2015- saint jacques

 


Après un petit transport en bus nous sommes rentré dans un des pavillons des Fruits et Légumes en pleine activité, dans les allées vendeurs, acheteurs et livreurs s'interpellaient, discutaient et les affaires se traitaient. Quels plaisirs la vue de certains stands avec des fruits muticolores, des présentations alléchantes et des prduits vraiment des quatres saisons.

Rungis 2015- fruits 1 Rungis 2015- paris select 1  Rungis 2015- paris select 3  Rungis 2015- paris select 2


Même si elles sont mélangées car ce n'est pas encore la période des cerises et pourtant elles étaient bien là bien rouges attirantes.
Après un nouveau voyage en bus nous arrivons aux différents pavillons du secteurs de la viande et detination de notre visite.
C'est un environnement de fête qui se présente à nous, en plus le jour de notre visite c'est l'arrivée du Beaujolais nouveau qui est lui aussi fêté.
Devant le pavillon de la volaille, les producteurs de volailles festives du Gers nous reçoivent avec un brulot, de l'armagnac qui flanbe avec du sucre et c'est Xavier Abadie, un des artisans de la renaissance de la poule gascone. Même si je suis gersois, l'armagnac chaud à 6 h du matin, c'est un peu "raide".

Rungis 2015- brulot 2 Rungis 2015- brulot 4 Rungis 2015- brulot 3 Rungis 2015- brulot 1 
Commençons la visite par le pavillon des tripiers, où les producteurs mettent en avant les produits de fête et des produits remis au goût du jour comme la fraise qui et de nouveau autorisé à la vente. Nous assistons aussi à la préparation de la tête de veau et à sa découpe, du grand art, une maîtrise de la part du boucher et surtout un sens aigü du spectacle pour un travail de qualité. L'ensemble des produits tripiers sont mis en avant.

Rungis 2015- viande 1 Rungis 2015- viande 2

Rungis 2015- viande 3 Rungis 2015- viande 14 

Rungis 2015- viande 13 Rungis 2015- viande 15

Nous passons ensuite dans le pavillon de la volaille, un endroit où le mot fecstif est mis en avant avec les beaux chapons emmaillotés, les dindes,le foie gras, le gibiers, les canards. Les professionnels de ce pavillon démontrent l'originalité de produits, la qualité des mets de premmier choix de ns régions et n'hésitent pas en ce jour de fête de présenter avec art les tendances des pièces festives et on peut voir aussi l'humour et l'ammusement en ce jour.
Enfin le pavillon de la viande où quartier de boeufs, veaux, moutons sont présentés aux vendeurs mais là aussi l'Art en fête permet de déguster des recettes de noël et de découvrir ou redécouvrir des produits comme le pavé de cerfs, le quasi de veau braisé et bien d'autres qui sont mis en valeur dans un livret de 12 recettes traditionnelles qu'éditent la filière des produits carnés.

Rungis 2015- viande 5 Rungis 2015- viande 4 Rungis 2015- viande 6 Rungis 2015- viande 10

Rungis 2015- viande 7 Rungis 2015- viande 11

Rungis 2015- viande 9

Rungis 2015- viande 8


Nous participons enfin à l'inauguration de cet évènement avec Monsieur Layani, PDG de la Semmaris, société gestionnaire du Marché de Rungis.
Comme les bons évènement se finissent par un discours et surtout par un vin d'honneur, nous avons gouté les recettes présenté dans le livret des 12 recettes de l'Art des produits carnés avec entre autre le pot au feu ou le pavé de cerf aux cèpex et girolles ou bien la blanquette de fraise de veau aux champignons.

Rungis 2015- viande 12
Merci à nos guides qui nous ont été à notre écoutes et qui ont répondus à l'ensemble de nos questions.
Merci aussi à Valentine et Jean-Patrick de nous avoir organisé cette visite.

 

Posté par christian_d32 à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Rungis : L’Art vous attend : l’art de la Viande, l’art des Produits Tripiers, l’art de la Volaille et du Gibier

Nouveau commentaire